Comment créer un rapport avec Power BI?

Grâce aux outils de Business Intelligence développés par Microsoft, les entreprises peuvent désormais analyser et visualiser des données provenant de diverses sources, puis les transformer en informations utiles (insights). Des outils tels que Power BI permettent de créer des tableaux de bord personnalisés utilisables par tous les employés (même sans connaissances techniques) depuis n'importe quel support. Découvrez ici comment créer un rapport avec Power Bi.

Power BI : outil de création de rapports

Power Bi est un outil visuel de Microsoft pour créer des rapports d'activité et les partager en toute sécurité avec les employés. Il se décline en plusieurs éléments :

– Bureau Power BI ; – Serveur de rapports Power BI ; – Demande de puissance ; -Applications mobiles Power BI ; – soit une passerelle Power BI, etc.

Si n'importe qui peut utiliser les données d'un rapport et d'un tableau de bord créés avec Power Bi, des connaissances techniques minimales sont requises pour créer lesdits rapports ou tableaux de bord. Des formations sur Power BI, destinées principalement aux analystes et contrôleurs de gestion, sont disponibles sur Internet. De nombreux sites proposent des formations à distance en Business Intelligence. Ils permettent d'apprendre Power BI de A à Z, niveau par niveau.

Créer un rapport dans Power Bi étape par étape

Pour créer un rapport, vous devez d'abord installer l'application Power BI (Power BI Desktop si vous utilisez un ordinateur) et disposer d'une source de données à importer. La source de données la plus utilisée est Excel.

Importer la source de données

La première étape consiste à ouvrir l'application Power BI et à importer votre source de données en cliquant sur "Obtenir les données". Plusieurs tables seront disponibles au choix lorsque vous sélectionnerez votre source de données. Sélectionnez ceux qui vous intéressent pour le rapport et cliquez sur "télécharger".

Parfois, Power BI modifie légèrement les données lors de l'importation. Si vous remarquez cela, cliquez sur "transformer les données" pour apporter les modifications nécessaires. Après avoir chargé les tables, allez dans le menu "modèle" pour examiner les champs et les jointures détectés. N'oubliez pas d'ajouter les jointures détectées si nécessaire.

Vérifier l'exactitude des données importées

La prochaine étape après l'importation des données est leur validation. Mais vous devrez peut-être d'abord faire quelques ajustements et modifications. Cela est possible dans l'éditeur Power Query. Cliquez simplement sur "Modifier les requêtes" au-dessus de la page. Après avoir apporté vos modifications, enregistrez et fermez l'éditeur Power Query.

D'autres étapes, telles que la duplication ou la fusion de requêtes, la création de connexions, etc., peuvent être effectuées dans Power Query Editor. Il est utilisé pour certains formatages de données.

Créer un rapport

La bonne création commence maintenant. Cochez les champs à analyser, puis sélectionnez une ou plusieurs visualisations. Cliquez ensuite sur "Rapport", sélectionnez une visualisation et insérez des données. La visualisation montre le résultat. Vous recevrez un rapport avec les résultats.

Votre rapport est créé, personnalisez-le, pimentez-le en utilisant la barre d'outils ou les champs ou onglets de mise en forme pour :

– Ajouter un titre ; – mettre le filtre sur le champ ; – changer la couleur de fond ; – soit modifier les limites etc.

Si vous avez suivi les différentes étapes mentionnées, vous venez de terminer la création d'un rapport avec Power Bi. Enregistrez-le et publiez-le en cliquant sur "Fichier" puis sur "publier" pour le rendre disponible. Pour trouver votre rapport en ligne, connectez-vous à Power BI.

Recommander pour vous

Auteur : Ccett

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *