WordPress piraté : comment faire?

Il a été démontré que 90% des sites Web avec un CMS piraté exécutent WordPress. Cependant, le piratage d'un site Web peut avoir de graves conséquences sur les opérations de l'entreprise qui en est propriétaire. Un tel scénario peut dans certains cas affecter votre image et les performances de votre site web dans les moteurs de recherche. Si vous avez affaire à un site WordPress piraté, voici ce qu'il faut faire.

Engagez un expert pour réparer WordPress Hack

De nombreux signes peuvent vous aider à découvrir que votre site Web a été piraté. Parmi eux nous avons une baisse brutale du trafic, impossibilité de se connecter, redirection d'une page vers une autre page… Si vous constatez l'un de ces symptômes, cela vaut la peine de contacter un professionnel spécialisé dans la gestion des hacks WordPress. De nombreux experts tels que WordPress Hacked peuvent s'occuper du nettoyage et de la réparation d'un site Web piraté.

Réparer un site WordPress est une tâche plus ou moins complexe selon les situations. En engageant une équipe d'experts, vous pouvez à nouveau avoir un site Web propre, fixe, sûr et fonctionnel. Pour un support fiable et un excellent service, choisissez des agences réputées ayant une expérience dans l'industrie Internet. Ces spécialistes peuvent intervenir rapidement, avec un maximum de 24 à 48 heures, pour régler tout problème de sécurité WordPress.

Lors de la réparation d'un site, ils identifient d'abord la source du piratage : spam, code malveillant, fichiers infectés, cheval de Troie… Détecter la source du piratage leur permet notamment d'établir une stratégie de nettoyage adéquate.

Ensuite, des experts en gestion de piratage WordPress fournissent des recommandations pour vous aider à sécuriser et à protéger votre site Web à long terme. Si nécessaire, ils peuvent également installer un programme antivirus ou effectuer des mises à jour régulières sur votre portail Web.

Site WordPress piraté : premiers réflexes à avoir

Si vous constatez que votre site a été piraté, la première chose à faire est de le mettre en mode maintenance. Cette étape semble a priori simple, mais peut s'avérer compliquée dans certains cas, notamment lorsque vous n'arrivez pas à vous connecter au panneau d'administration du site. Si tel est le cas, essayez de contacter votre hébergeur pour obtenir des informations claires sur l'origine du piratage.

Il est également conseillé de restaurer une ancienne sauvegarde de site WordPress pour voir si elle est saine. Si c'est le cas, réinitialisez vos mots de passe actuels pour empêcher un pirate d'accéder à nouveau à votre site. Mettez à jour les extensions, mais supprimez également les utilisateurs et les fichiers malveillants.

Quelques conseils pour éviter le piratage de votre site Web

Voici quelques précautions pour protéger votre site contre le piratage. Pour commencer, assurez-vous d'avoir des mots de passe sécurisés. N'oubliez pas de mettre à jour régulièrement les composants de votre site Web (thèmes, plugins, etc.).

Pour alléger la charge, il est parfois judicieux d'activer certaines mises à jour automatiques. Il est également déconseillé d'installer des thèmes ou des extensions non sécurisés sur votre site Web. N'oubliez pas d'installer un plugin de sécurité et de configurer un pare-feu sur votre site WordPress. Si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à faire appel à une société spécialisée dans la gestion des hackers WordPress.

Recommander pour vous

Auteur : Ccett

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *