Internet : différents modes de transmission de données

Internet est un vaste réseau qui permet aux ordinateurs de communiquer entre eux. Cette communication s’effectue via des lignes virtuelles ou physiques. Les ordinateurs échangent des informations entre eux sous forme de données. Les modes de transmission utilisés à cet effet ne sont pas toujours les mêmes, et chacun a bien sûr ses propres caractéristiques, avantages et limites.

Faisceau de micro-ondes

Ce système transmet des signaux entre deux emplacements géographiques différents en utilisant des ondes radio avec une fréquence de 1 à 86 GHz. Ces ondes sont focalisées et concentrées à l’aide d’antennes directives, désormais numérisées.

Le chemin radio entre deux appareils est généralement divisé en plusieurs sections appelées sauts. Cette division est due aux limitations des distances géographiques et des limitations de visibilité. Un bon hertz peut, dans des conditions optimales, dépasser 100 km.

Cette technologie étant présente partout en France, elle fait désormais partie du Plan National Haut Débit. Ce forfait a été créé pour permettre à toutes les entreprises et à tous les foyers d’avoir un accès Internet performant. La saturation des fréquences radio en bande libre est attendue pour les années à venir, et le faisceau hertz va résoudre ce problème en complétant la fibre optique.

Certaines entreprises interviennent dans la mise en place de cette offre, et peuvent également prendre en charge la partie administrative pour mener à bien les projets de leurs clients. Si le très haut débit vous est indispensable, vous pouvez trouver différentes solutions en cliquant sur ce lien ainsi que d’autres informations sur les réseaux sans fil.

Transmission asynchrone

En transmission asynchrone, chaque information est envoyée de manière irrégulière dans le temps. L’émetteur et le récepteur ne sont pas synchronisés sur l’horloge. Ce qui permet de comprendre le début et la fin de chaque portion de données émise, ce sont les signaux de début et de fin contenus dans le message. L’information sur le début de la transmission est appelée le bit START et l’information sur la fin de la transmission est appelée le bit STOP. Les horloges de l’émetteur et du récepteur doivent toujours être à la même fréquence.

Il s’agit d’un mode de transmission simple et économique souvent utilisé pour l’envoi d’e-mails ou de messages simples (comme les messages dans les forums). Les émissions de télévision et de radio sont également asynchrones.

Transmission synchrone

Dans ce mode de transmission, les bits sont émis régulièrement et en continu sous forme de trames ou de blocs. Il n’y a pas d’espace entre chaque bloc envoyé, il est donc impératif que le récepteur et l’émetteur aient une horloge synchronisée. Ce n’est qu’en se synchronisant avec l’émetteur que le récepteur comprendra où commence chaque nouveau bloc de données. La transmission synchrone est plus coûteuse que la transmission asynchrone en raison de son efficacité et de sa faible consommation de temps système.

Ce type de transmission est souvent utilisé lorsque de grandes quantités de données doivent être transférées de manière fiable. C’est le mode utilisé pour la visioconférence, le chat et d’autres communications en temps réel.

Recommander pour vous

Auteur : Ccett

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *