Comment migrer un site Web?

La migration de site Web, c'est comme déménager. En pratique, il s'agit d'une opération consistant à déplacer un site internet d'un lieu d'hébergement à un autre. La migration de site Web est un processus compliqué, surtout si votre plate-forme contient des milliers de pages et une grande quantité de données. Sinon, lorsqu'elle est bien faite, l'opération est facile. Quelles sont les principales étapes de la migration d'un site Web ?

Faire appel à une agence de communication en ligne

La migration de site est une opération délicate. Si cela n'est pas fait correctement, cela peut entraîner une perte de données et générer des dépenses importantes. Pour éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux faire appel aux services d'une agence de communication internet comme stuff-creation.fr qui propose la migration parmi ses services.

En confiant la migration de votre site à des spécialistes, vous pouvez être assuré de la sécurité de vos opérations. Ils peuvent dupliquer la conception de votre site Web ou proposer un nouveau design. Dans tous les cas, après avoir terminé la migration, vous obtiendrez une plate-forme moderne et sécurisée avec une apparence professionnelle. De même, l'intervention de l'agence vous garantit un site internet responsive, générant du trafic et assez efficace en termes de référencement.

Migration de site Web en pratique

La migration de site Web est un processus en plusieurs étapes.

Phase postopératoire

C'est la première phase de la migration. Il consiste à collecter les accès nécessaires et à sauvegarder les données du site afin de ne pas les perdre lors de la migration. Côté accès, privilégiez ceux qui vous permettront de récupérer votre site web et les fichiers de la base de données sur le serveur. Ici, il est également important que vous puissiez modifier la zone DNS de votre domaine.

Après avoir collecté les données d'accès nécessaires à cette étape, vous devez maintenant enregistrer le site Web que vous souhaitez transférer. Grâce à cela, vous ne perdrez certainement aucune donnée après des manipulations. Notez que la sauvegarde ne se fait pas de façon anarchique. Par exemple, pour enregistrer des images et des pages, vous avez besoin d'un gestionnaire de transfert de fichiers. En revanche, dans le cas d'une base de données, vous la téléchargerez via le tableau de bord du gestionnaire de base de données phpMyAdmin.

Mise en place d'un nouvel espace d'hébergement

Pour que la migration réussisse, le serveur cible doit être configuré pour recevoir le nouveau site. Pour ce faire, vous devez configurer le nouvel espace d'hébergement pour qu'il soit identique à l'ancien. Il s'agira entre autres de configurer des services de sécurité tels que SSL, PHP et un nouveau nom de domaine. Dans ce cas, il est recommandé de conserver si possible des versions PHP et MySQL identiques pour votre nouveau site.

Phase de transfert

Après avoir configuré le nouvel espace d'hébergement, il est nécessaire de transférer les éléments récupérés et sauvegardés (fichiers et bases de données) de la première étape vers le nouveau serveur. Nous vous conseillons de créer une nouvelle base de données, que vous paramétrerez ensuite pour y transférer le contenu initial. De même, pour cette nouvelle base de données, les accès définis lors de la création doivent avoir le même mot de passe et le même nom que le précédent.

Annulation de votre ancien plan d'hébergement

Si vous êtes sûr d'avoir récupéré tous vos fichiers et bases de données lors de la modification de l'enregistrement DNS, vous pouvez demander la fermeture de votre compte chez l'ancien hébergeur. Tant que vous remplissez les prérequis, cette étape est assez simple et rapide.

Vérification du fonctionnement

Le but de la vérification est de s'assurer que l'opération a réussi. Cependant, pour que la migration soit finalement enregistrée, vous avez deux options. D'une part, vous pouvez rediriger votre nom de domaine directement vers l'adresse IP du nouveau serveur. D'autre part, vous avez la possibilité de modifier le fichier hôte de votre ordinateur pour accéder au contenu disponible sur le nouveau serveur.

Dans le premier cas, si la migration n'est pas effectuée correctement, elle peut échouer complètement. La deuxième option a l'avantage d'être plus sûre. S'il y a des erreurs, vous seul pouvez les repérer et les corriger avant de finaliser la migration. Ensuite, en fonction de l'avancement de l'opération, analysez laquelle des 2 options choisir.

Recommander pour vous

Auteur : Ccett

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *